La démocratie participative est souvent en butte aux critiques : elle serait captée par des groupes de citoyens actifs, peu représentatifs de la diversité des populations, moins légitimes que les élus, défendant une conception particulière de l’intérêt général… Censées permettre des projets plus partagés par les habitants, les concertations...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.