©Malachybrowne
©Malachybrowne



 

L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) est chargé de faire respecter le droit d’asile en France. Son directeur salue la mobilisation locale autour des réfugiés. Et appelle à défendre le droit d’asile contre toute instrumentalisation et contre toute confusion.


Besançon, Saint Nazaire, Perpignan… partout j’observe la mobilisation des préfets, des associations, des élus, des habitants, auprès des demandeurs d’asile, dont ces 10 000 personnes venues de Calais. Ces dernières ont accepté, y compris des mineurs, et ce fut pour nous un intense et respectueux travail de conviction auprès d’elles, de renoncer...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.