Marché au centre de Monrovia, capitale du Libéria, juin 2013 © Tommy Trenchard/IRIN Marché au centre de Monrovia, capitale du Libéria, juin 2013 © Tommy Trenchard/IRIN


Entretien – Pourquoi l’Europe fait-elle encore rêver tant d’Africains ? Quel avenir pour une Afrique exploitée ? L’historien Achille Mbembe y voit émerger des formes inédites de civilisation et attend des Africains qu’ils s’attaquent aux maux qui rongent le continent, du capitalisme prédateur aux frontières qui les divisent.

Hier, c’était les milliers de morts de l’esclavage, aujourd’hui Lampedusa… Et demain ?
Achille Mbembe Les esclaves d’hier étaient capturés au prix de guerres de rapine, de prédation et d’extraction. On les vendait au plus offrant, qui les achetait et les mettait en circulation sur un marché reposant sur...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.