© UN Photo Albert González Farran© UN Photo Albert González Farran



 

Pour la première fois, l’agenda du développement pourrait intégrer enjeux économiques, sociaux et environnementaux et être véritablement universel : applicable à tous les pays, développés et en développement. Un accord à la hauteur des enjeux suppose une mobilisation politique sans précédent.


L’année 2015 est une échéance capitale pour notre avenir. Deux rendez-vous pouvant engager l’ensemble des pays du monde sur une trajectoire de croissance enfin soutenable sont prévus : le sommet des Nations unies de septembre à New York, où devraient être adoptés des « Objectifs de développement durable » universels, pour succéder aux...


Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez l’acheter à l’unité ou par question en débat.
Revue-Projet.com offre l’accès gratuit aux articles de moins de 2 mois ou plus de 4 ans.

Pour accéder à cet article :
abonnez-vous en ligne.
ou ajoutez à votre panier.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Fonctionnalit\E9 r\E9serv\E9e aux abonn\E9s




Vous devez être abonné pour pouvoir consulter l'article intégral et réagir à cet article.